Chez l'indiscipliné Alizarine Index du Forum Chez l'indiscipliné Alizarine
Lieu de Création de bannière pour les RR et maison personnelle
 

   FAQ  -  Rechercher  -  Membres   -  S’enregistrer   Connexion
Héraut

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chez l'indiscipliné Alizarine Index du Forum >>> Au Dragon Sucré >>> La salle de combat
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alizarine
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 15 Juin 2009
Messages: 595

MessagePosté le: Sam 15 Mai - 16:13 (2010)    Sujet du message: Héraut Répondre en citant

Citation:
Civil
Patronyme complet : Alizarine d'Everlange Dame de Brecy
Votre age : 26 ans
Province d'origine : Normandie
Province d'habitation :Normandie
Charges actuelles : Capitaine de la Fibule
Condamnation pénal/héraldique : néant

Connaissances héraldiques Générales
  • Qu'est qu'un Héraut ?
    Les Hérauts d'armes sont officiers royaux mandatés en les provinces pour y recenser la noblesse, blasonner ses armes et pour veiller au mérite et à la non-dérogeance de la noblesse de France. Les hérauts sont nommés par le Roy d'armes et peuvent estre démis par lui. Chaque héraut se voit confier une "marche héraldique" sur laquelle il a toute juridiction, en laquelle il doit résider (sauf dérogation exceptionnelle) et laquelle il doit cognoistre pour juger au mieux des mérites des prétendants à la noblesse. Chaque ordre de chevalerie recognu mandate également auprès de la Hérauderie un héraut qui acquiert un statut semblable à celui des hérauts provinciaux. Font également partie intégrante de l'assemblée les hérauts ès généalogie et sigillographie.
définition hrp:HÉRAUT, subst. masc., officier d’un prince ou d’un état, auquel on commettait autrefois les défis publics et les dénonciations de guerre ; il était très considéré et avait de beaux droits et privilèges. Il fait aujourd’hui les publications de paix et beaucoup d’autres fonctions dans les cérémonies.

Les Hérauts étaient surintendants des armoiries et conservateurs des honneurs de la guerre, dont le blason est le symbole.

Ils recevaient les preuves des nobles et des chevaliers, et faisaient peindre leurs armes dans leurs registres.

Ils avaient droit de corriger tous les abus et usurpations des couronnes, casques, timbres, tenants, supports, etc. ; connaissaient des différents entre les nobles pour leurs blasons, pour l’ancienneté de leurs races et prééminences ; la cour les a même quelquefois mandés pour avoir leurs avis sur des différends de cette nature.

Ils allaient dans les provinces faire des enquêtes sur les nobles et gentilshommes, et avaient droit de faire des recherches dans les archives.

Les Hérauts publiaient les cérémonies des ordres de chevalerie et s’y trouvaient décorés des marques de l’ordre. Ils réglaient les cérémonies aux mariages des rois, de même qu’aux baptêmes des enfants de France.

Le jour d’une bataille, ils assistaient devant l’étendard, faisaient le dénombrement des morts, redemandaient les prisonniers, sommaient les places de se rendre, et marchaient, dans les capitulations, devant le gouverneur de la ville. Ils publiaient les victoires et en portaient les nouvelles dans les cours étrangères alliées.

Aux pompes funèbres des rois et des princes du sang, les Hérauts étaient revêtus par dessus leurs cottes d’armes d’une longue robe de deuil traînante et tenaient un bâton, dit caducée, couvert de velours violet, et semé de fleurs de lys d’or en broderie ; ils portaient aussi la médaille du roi pendue au cou, et le roi d’armes une croix pectorale pendue à un ruban violet cramoisi, liseré d’or.

Aux obsèques des rois, dans la chambre du lit de parade, où le corps du défunt ou son effigie paraît, il y avait toujours deux Hérauts, qui se tenaient jour et nuit au pied du lit de parade, et qui présentaient le goupillon aux princes, prélats et autres de la qualité requise, qui venaient jeter de l’eau bénite. Aux funérailles du monarque, ils enfermaient dans le tombeau la couronne, le sceptre, la main de justice, et autres marques d’honneurs.

Il y avait en France, avant la révolution, trente Hérauts ; ils servaient dans les cérémonies pompeuses ; le plus ancien était le roi d’armes, et se nommait Mont-Joie-Saint-Denis : les autres étaient connus sous les noms de Bourgogne, Normandie, Dauphiné, Bretagne, Alençon, Orléans, Anjou, Valois, Berry, Angoulême, Guyenne, Champagne, Languedoc, Toulouse, Auvergne, Lyonnais, Bresse, Navarre, Périgord, Saintonge, Touraine, Alsace, Charolais, Roussillon, Picardie, Bourbon, Poitou, Artois et Provence.

Les Hérauts, lors de leurs fonctions, étaient revêtus de leurs cottes d’armes de velours cramoisi, ayant devant et derrière trois fleurs de lys d’or, et autant sur chaque manche, où le nom de leur province était écrit ; ils portaient une toque de velours noir, ornée d’un cordon d’or, et avaient des brodequins pour les cérémonies de paix, et des bottes pour celles de guerre.

Le mot Héraut, vient selon Du Cange, de l’anglais here, ou de l’allemand heer, qui signifie armée, et de ald serves ; parce que les Hérauts servaient particulièrement dans les armées.

Borel le dérive de herus, maître, ou de la part du maître ; quelques uns le dérivent de harou ou haro, qui a signifié en gaulois un bruit de guerre, une semonce publique où le peuple accourait ; parce que les Hérauts étaient chargés de publier partout les victoires et batailles les plus mémorables.

D’autres le dérivent de hérald, mot allemand qui signifie gendarme, homme de guerre. Voyez Roi d’armes.
  • Qu'est ce qu'un Haut Fait ? 
un haut fait c'est une action qui par sa grandeur et son retentissement peut être un argument pour anoblir quelqu'un.
En effet cet acte exceptionnel montre qu'une personne fait au delà de ce qu'on attendait d'elle dans son office.


  • Qui peut porter des tenants ?.

Ces animaux, figures ou objets tenant l'écu doivent correspondre à une construction cohérente et homogène avec le blason. Ainsi il paraît inconvenant qu'un noble du royaume de France utilise les aigles, symbole généralement utilsé par les monarque d'Europe centrale ou orientale.
Ces ornements correspondant à une forme de prestige, ils sont donc réservés aux plus hauts rangs de la noblesse, à savoir roi, prince, duc, marquis et comte.

  • Quid des autres ornements ?
    De l'usage des symboles de la maison royale Ne pourront être utilisés ces symboles que sur ordonnance expresse du Roy ou de la Hérauderie royale. Tout contrevenant s'expose aux mêmes sanctions que dans le cas de l'usurpation d'un titre ou d'un territoire. De l'usage du dais Le dais est exclusivement réservé au Roy, aux princes du sang, et aux princes étrangers. Le Roy de France et les autres princes de la maison de France le portent de velours bleu semé de fleurs de lis d'or ; les princes des autres nations le portent couleur de pourpre. De l'usage du manteau Les pairs de France portent un manteau bleu doublé d'hermines. Il est interdit à tout autre personne de porter manteau en France, sauf cas recensés par la Hérauderie d'Empire ou d'Angleterre.
  • Quels sont les attributs de l'épouse d'un chevalier ?
La femme du chevalier,  ne porte aucun attribut.c'est un titre personnel

  • En cas de félonie  que devient le noble octroyé en fief vassal ? (cas du suzerain félon)
    Au jour d'aujourd'hui il existe deux cas possible lorsqu'un suzerain est  déclaré Félon.Tout dépend si le suzerain et son vassal font partie des membres du DR ou pas.                                                                                                    Pour le DR lorsqu'un suzerain est félon celui ci est destitué ainsi que ses vassaux de ses terres.                             Pour les membres hors DR le suzerain peut être déclaré félon mais le traitement pour ses vassaux  sera alors différent.En effet à l'inverse des membres du DR un vassal hors DR peut avoir le régnant de sa province qui l'autorise a faire allégeance a la couronne et a garder son fief.                                                                                                            

  • En cas de félonie  que devient le noble octroyé en fief vassal ? (cas du vassal félon, conséquence sur le suzerain)
Si un vassal  a fauté, le suzerain peut retirer la seigneurie au vassal car le vassal aurait trahi son serment de vassalité.
Le suzerain  peut retirer cet octroi et annuler la patente comme bon lui semble, il suffit d'en faire part "officiellement" au héraut en charge de la marche concernée.


Un vassal ne saurait être condamné pour avoir obéi scrupuleusement à son seigneur félon : le seigneur portera seul la responsabilité des consignes données
  • Quelles sont les règles à respecter pour un octroi de terre/anoblissement ?

    Certains joueurs pourront être anoblis (ou promus s'ils sont déjà nobles) après avoir accomplis des actes exceptionnels, ou rendus des services particuliers. Un Duc ou un Comte en exercice pourra anoblir des Vicomtes ou des Barons, et le Roy peut anoblir des Princes et des Marquis. L'usage veut que l'annoblissement le soit pour services rendus (hrp : principalement, un mandat de conseiller ducal/comtal particulièrement fructueux).

    Afin d'assurer le caractère méritocratique de la noblesse, il est demandé aux Comtes et Ducs de motiver les anoblissements réalisés en précisant auprès de la Hérauderie de sa province les mérites et hauts-faits des anoblis. Jamais un mandat de Conseiller ducal/comtal ou de Maire ne sera considéré comme obligatoirement annoblissant.

    Seuls peuvent anoblir les Comtes et Ducs :
    -en exercice (ce qui exclut les Comtes et Ducs « retraités »)
    -ayant légitimement été élus et ayant prêté l'hommage au Roy de France (ce qui exclut les régents, les comtes/ducs par révolte et les comtes/ducs provisoires)
    Si un mandat de conseiller provisoire ou de conseiller lors d'une régence s'avère particulièrement fructueux, il est tout à fait possible qu'il donne lieu à anoblissement, non par le régent ou le comte/duc provisoire (qui ne peuvent anoblir), mais par le comte/duc légitimement élu lors des élections suivantes.

    L'usage permet également aux grand-maîtres des ordres de chevaleries reconnus par Roy, l'Empereur et/ou par le Saint-Père de décerner à leur membres les plus émérites le titre de Chevalier.

  • Quand un anoblissement est-il valide ? 
Un anoblissement est valide lorsque le héraut rend  le contreseing et sa copie qui demeureraient la seule piece valide attestant de la noblesse .

A savoir:
Les décisions qui requièrent débat en l'Assemblée et contreseing du Roy d'armes de France sont les suivantes : nomination d'un nouveau héraut ; nomination des maréchaux d'armes ; conformité des lettres patentes d'anoblissement ; conformité des procédures comtales et ducales de destitution.

Après des débats qui ne devront excéder sept jours (sauf prorogation exceptionnelle décidée par le Roy d'armes), il est procédé au vote à main levée. Le Roy d'armes dispose d'un droict de veto sur les décisions prises par vote, attendu que son contreseing est nécessaire pour valider tout acte officiel de la Hérauderie de France. Il a néanmoins le devoir d'expliquer ses décisions à l'assemblée.
  • Que se passe t il si un noble ne fait pas son allégeance/hommage dans les délais impartis ?
Les nobles peuvent alors être déclarer félon et ils perdent alors tout titre et fief qui leur avait été octroyés, ainsi que tous les droits y afférents. Si un noble ne présente point son allégeance et qu'il n'est point en retraite spirituelle (depuis au moins le début de la cérémonie), le régnant peut demander sa destitution. Cependant la destitution n'est point automatique et demeure à la discrétion du grand feudatataire.



Connaissances héraldiques quotidienne
  • Faire un courrier d'invitation aux nobles pour la cérémonie d'hommage ou allégeance pour la province où vous vous situez.
Bonjour messire Y,

Par ce courrier, je vous invite à venir en la salle du trône de Rouen, renouveler votre serment et hommage à l'égard de Sa Majesté‚ et de notre duc, (l'actuel est Julien (JGLTH)), son représentant en Normandie.

La cérémonie commencera à mâtines et se poursuivra toute la journée.

Si vous étiez dans l'incapacité de vous présenter par vous même, vous pouvez soit déléguer votre conjoint, qui a pouvoir de faire l'hommage pour vos fiefs, soit m'envoyer une missive, à moi, pas au duc, car sinon je ne pourrais acter que vous avez fait votre serment. Missive reprenant votre serment, datée et signée. Cette missive sera transmise publiquement au duc pendant la cérémonie et son contenu accessible à tous.

Je rappelle que pour être valide, tout serment doit recevoir une réponse positive du Duc et être enregistré par mes soins.

Respectueusement,

(signé du nom du
Héraut d'Armes de Normandie)

  • Un noble déjà pourvu en scel vous demande son changement. Quel est votre réaction ?

*Je rappelerais au noble que seuls sont habilités à la fabrication de scel les hérauts Sigillant et Estampes, ainsi que leurs poursuivants, sauf dérogation ponctuelle dument accordée par le Roy d'Armes, auquel cas les scels devront tout de même être validés par les hérauts Sigillant et Estampes. Un scel est attribué à vie, tant que le statut du propriétaire lui confère le droit d'en user. Ainsi il ne ne sera pas modifié lors d'un changement d'armes (nouvel octroi de fief par exemple). Ne sera toléré qu'une substitution des armes fieffales par les armes familiales.
  • Trouver et décrire un fief de mérite non recensé et ses vassaux potentiels dans votre province et en Isle de France (blasons inclus)

Isle de France:  Le fief de Dammartin 
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/c6/Armoiries_Dammarti…

fascé d'argent et d'azur de six pièces, à la bordure de gueules


vassaux: fief de Coigny,Tiroy,Brichet, hugo, saint-Christ
                                                    

Normandie: le Fief de Harcourt  de gueules aux deux fasces d'or




vassaux: sassetot
, Meulan,brionne,Bourgtheroulde

Connaissances des Blasons : Description
Parmi les blasons présenter décrire  en termes héraldique les blasons acceptables.
Ceux n'étant pas recevables devront être explicités.

1-  acceptable  Dor au drakkar tanné équipé d'argent burelle alésée et ondée  d'azur



2-de gueules à la croix fleurdelisée d'argent cantonné  de 4 roses de même

3-de gueule au chef d'or denché

4-D'azur à la bande d'argent, accompagnée de six étoiles cousues de gueules posées en orle Non valide car blason d'enquerre: couleur sur couleur gueule sur Azur


5-Tiercé en pairle renversé : en I, d'or au lion de gueules, armé, lampassé et allumé d'azur, tenant de sa dextre une épée d'azur posée en pal, au II de gueules à la croix cléchée, vidée, pommetée de douze pièces d'or, au III d'azur à la montagne d'argent de trois coupeaux, celui du milieu plus haut.
 

6-  acceptable

De gueules la chapelle d'argent, ouverte et maçonnée de sable, posée sur une terrasse de sinople, chargée d'une rose d'argent, bordée et boutonnée de gueules.


Connaissances des Blasons : Conception

  • A partir des blasons considérés comme corrects à l'épreuve au dessus, faire une proposition de partitionnement sachant qu'on admettra les possibilités suivantes en terme de qualité de fief : 1 et 4 Baronnie, 3  Duché, 5 et 2 Seigneurie de mérite, 6 Seigneurie issus de mérite




Réaliser les blasons suivants:
  • d'azur à sept besants d'or posés 3 3 et 1 ; au chef d'or

  • d'azur aux trois fleurs de lys d'or, au chef d'argent chargé d'un coq bicéphale issant au naturel



  • d'azur aux trois crosses d'or surmontées d'une coquille d'argent


  • D'argent au lion d'azur semé de fleurs de lis d'or, lampassé de gueules et couronnée d'or.
Normalement, on ne peux utiliser de métaux (argent, or) sur d'autres métaux, ainsi que pour les étaux (couleurs). Hors dans cette description, le fond est d'argent (blanc) semé de fleur de lys d'or (jaune). Ce n'est donc pas possible, a moins de cas que je ne connaisse pas, ce qui est franchement plausible !Le blason serait d'enquerre
  • d'azur, au pal au pied fiché d'or










































Spécificité Généalogie a écrit:







1) Un noble vous demande d’enregistrer ses dernières volontés. Il vous présente ce testament. Répondez lui, en tant que héraut, et indiquez lui quels sont les points qu’il conviendrait d’amender. Indiquez en outre le traitement spécial accordé à certaines terres.

Citation:






Au nom de Dieu, amen.

Je, Arthur, Duc d'Amboise, Duc de Mortain, Comte de Dreux, Comte d’Etampes, Comte de Montfort, Comte d’Ivry, Baron de Parthenay, Connétable de France, considérant que mon état peut prestement me faire rappeler auprès de Notre-Seigneur et que je ne saurais quitter ce monde sans indiquer à mes successeurs ce qu’il convient de faire de mes possessions, sain de corps et d’esprit, je vous confie à vous, héraut d’armes, mes dernières volontés.

Prime, que le Duché d'Amboise revienne à ma fille, Anne, qui en jouira comme elle le désirera.

Seconde, que Dreux et Etampes reviennent à mon fils, Jean, qui en jouira comme il le désirera.

Tierce, que Mortain revienne à mon frère Jean, qui en jouira comme il le désirera.

Quarte, que mon épouse dispose du douaire du comté d’Ivry dont la totalité des droits reviendra à mon fils François. S’il venait à décéder, que mon épouse dispose de la totalité des droits sur la terre d’Ivry.

Quinte, que Parthenay, que je tiens de notre souverain, retourne dans le giron de sa province.

Sixte, que mon épée de connétable soit offerte à mon Roi que j’ai toujours servi dans la guerre comme dans la paix et à qui j’ai toujours porté une féale amour.

Septime, que mes autres biens soient départis équitablement entre ma famille, c'est-à-dire le tiers pour mon épouse, et de ce qui reste le quart pour chacun de mes enfants, et de ce qui reste également entre mes frères et cousins germains. Et qu’avant tout, mille livres tournois soient prélevées de ma cassette et offertes au chapitre Saint-Martin de Tours.

Octe, que je sois inhumé en la chapelle castrale de Nantes où l’on fera dire chaque an un obit pour le repos de mon âme.

Donné à Vanne, le 13 décembre mil qnéuatre cent cinquante-huit,

Arthur de Bretagne

[scel rouge]









Pas la présente nous faisons savoir:

-prime Vous cédez votre Duché d'Amboise à votre fille. xxxx. Elle recevra donc le fief ainsi que le titre inhérent. Dans le cas où cette dernière est majeure, elle prêtera allégeance elle même, dans le cas où votre fille est mineure, votre épouse prêtera allégeance jusqu'à la majorité de votre fille
.Votre héritier pour ce fief étant une fille,  possibilité de ne léguer que le douaire au décès du survivant, à son mariage transmission du titre et du fief à son époux (qui devra prêter allégeance)
Ceci est issu de la volonté du survivant, qui doit faire connaître celle ci dans un testament.
Dans tous les cas votre fille hérite comme pour un fils.
_ seconde vous cédez vos fiefs d'Etampes et de Dreux à votre fils Jean, il en aura par conséquent la propriété et le titre

_Tierce :  Selon la loi héraldique, un  frère peut être désigné héritier uniquement dans le cas où le fieffé soit sans enfant et sans conjoint
- Quarte Votre épouse dispose du douaire du comté d’Ivry dont la totalité des droits reviendra à votre fils François. S’il venait à décéder, votre épouse disposera de la totalité des droits sur la terre d’Ivry.








2) Le baron de la Roche-Pozay souhaite transmettre son titre à son fils. Son mariage avec la mère de son fils à été dissout par le Consistoire pontifical francophone pour adultère. Peut-il transmettre son titre à son fils ? Argumentez.

Considérant que les édicts de la Hérauderie permettent la transmission de titres à descendance dans le respect des suivants principes :
«On ne peut transmettre un titre qu'à sa descendance. Pour céder un titre de son vivant à son enfant, il y a plusieurs conditions :
- que le couple ait plusieurs titres (au moins deux), afin de pouvoir rester noble ;
- que le titre cédé soit inférieur ou égal à celui porté par le couple (un couple à la fois comte et baron ne peut céder que sa baronnie) ;
- que le mariage du couple soit valide ;
- et que la descendance du couple soit officiellement reconnue.

Etant donné que le mariage a été dissous il n'est plus valide.Cependant le baron peut
solliciter une personne de son choix choix   ayant pu voir de ses yeux les ressemblances entre lui et celui qu'il considere comme son fils légitime .Ce  témoignage doit être par écrit de ces faits afin d'apporter un poids supplémentaire à cette déclaration de reconnaissance de filiation.
Dès cette demande rencontrée, le registre sera amendé.




3) Voici tous les documents disponibles au sujet de la famille D’Orbigny. Ces informations sont à jour. Maxence, Marie et Hélie décèdent. Rédigez les certificats de succession pour chaque fief et amendez en rouge la fiche généalogique.

Citation:







FAMILLE D'ORBIGNY

  • Prime génération
    De l'union légitime de Romuald d’Orbigny et Larissa de Le Blanc
    1. feu Jean d’Orbigny* (1377/1424), baron d’Orbigny (Touraine)
    =épouse feue Marie de La Guerche*
    2. feu Albert d’Orbigny* (1397/1439)
    =épouse feue Jeanne de Beaulieu*

  • Seconde génération
    De l'union légitime de Jean d’Orbigny et Marie de La Guerche
    1.1.  Feu Maxence d’Orbigny (1415/1458) – Baron d’Orbigny (héritage de son père, Touraine)décédé le 15 mai l'an de Pasques 1458
    =épouse Eleonore d’Azay, décédée en 1456
    Mariage célébré à Orbigny

    1.2.feu Antoine d’Orbigny (1422/1454) Baron de Saint-Maure (Touraine)
    =épouse Elodie de Preuilly, baronne de Preuilly (héritage de son père, Touraine), baronne de Saint-Maure (par héritage de son époux, Touraine)
    Mariage célébré à la collégiale Saint-Mélaine de Preuilly

    De l'union légitime d’Albert d’Orbigny et Jeanne de Beaulieu
    2.1. Feue Marie d’Orbigny (1420/1458) – Duchesse de Montrésor (Touraine) décédé le 15 mai l'an de Pasques 1458
    = épouse Feu Hélie de Brive (1410/1458), seigneur de Barrou (vassal du baron de La Guerche, Touraine)décédé le 15 mai l'an de Pasques 1458

  • Tierce génération
    De l'union légitime de Maxence d’Orbigny et de Eleonore d’Azay
    1.1.1. Aude d’Orbigny* (1434/....)

    De l'union légitime de Marie d’Orbigny et Hélie de Brive
    2.3.1. Antoine de Brive

  • Branche illégitime
    • Tierce génération
      De l'union illégitime de Antoine d’Orbigny et Aliénor de Montbazon
      1.2.1. Isabelle d’Orbigny

      Adopté par Maxence d’Orbigny
      1.1.1.bis Brice d’Orbigny





    </LI>

  • Chef de famille : Maxence d'Orbigny
    Héritier : Aude d'Orbigny




*[n'existent pas IG]

Fiche créée le 28 mars 1458


Edit par XX le 15 mai 1458 décès de Maxence, Marie et Hélie





















Vu les édits héraldiques ;
Vu les coutumes héraldiques ;
Vu le décès des époux Marie d’Orbigny, Duchesse de Montrésor (Touraine);et Hélie de Brive ;seigneur de Barrou
Vu le testament des dit époux;(si il y'en a un..)

Considérant que Antoine de Brive
  est issu du mariage de Marie d'Orbigny & d'Hélie de Brive;


Nous, Alizarine, décrétons que le duché de Montrésor, sises en Tourraine, est léguée à Antoine de Brives. Nous l'enjoignons à porter les armes & les titres de ses fiefs, & à remplir les devoirs y afférents.

Copie sera transmise au héraut de Tourraine dans le cadre de la mise à jour du nobiliaire provincial.

Donné à Paris, le quizieme jour de mai mil quatre cent cinquante-huit


Alizarine d'Everlange
Dame de Brecy

_____________________________________________


Vu les édits héraldiques ;
Vu les coutumes héraldiques ;
Vu le décès de Maxence d’Orbigny  – Baron d’Orbigny

Vu le testament du dit Baron

Considérant que Aude d’Orbigny
  est issu du mariage de Maxence d’Orbigny  et Eleonore d’Azay;
Considérant que
Brice d’Orbigny a été adopté par Maxence d'Orbigny


Nous, Alizarine, décrétons que la baronnie d'Orbigny, est léguée à Aude d'Orbigny. Nous l'enjoignons à porter les armes & les titres de ses fiefs, & à remplir les devoirs y afférents.Brice d'Orbigny ayant le droit de porter les armes brisés

Copie sera transmise au héraut  de Tourraine dans le cadre de la mise à jour du nobiliaire provincial.

Donné à Paris, le quizieme jour de mai mil quatre cent cinquante-huit


Alizarine d'Everlange
Dame de Brecy

_________________


Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Sam 15 Mai - 16:13 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alizarine
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 15 Juin 2009
Messages: 595

MessagePosté le: Ven 28 Mai - 18:49 (2010)    Sujet du message: Héraut Répondre en citant

Thomasdeclerel a écrit:
{Ayla} a écrit:
Voici quelques méthodes quand on débute en dessin d'écus.

Citation:
Préparer un meuble (utilisation de Photofiltre)

Voici un exemple avec une molette qui sera utilisée plus tard. Le principe est le même pour n'importe quel meuble.


1. Avoir un blason source où il est présent (voir www.heraldique-europeenne.org )




2. Annuler la transparence (matérialisée par le damier gris et blanc)




3. Convertir l'image en couleurs RVB (je sais pas ce que c'est mais il faut le faire)




4. Sélectionner le meuble (agrandir/diminuer la sélection pour n'avoir que le meuble)




5. Copier




6. Edition: Coller en tant qu'image




7. Peindre dans les couleurs désirées (exemple ici: argent). Faire attention aux dégradés, il y parfois la nécessité de les refaire manuellement. Pour cela faire défiler la palette de couleur jusque la couleur désirée, puis prendre la bonne nuance. Il peut être utile de coloriser différemment l'arrière plan pour bien distinguer les différentes couleurs.




8. Colorer l'arrière plan d'une couleur non présente dans l'image désirée (ex: vert fluo)

9. Faire la transparence (fenêtre confirmation: oui). La couleur fluo doit apparaitre.







Sinon: Menu Image> Taille de la zone de travail
Agrandir cette zone.
Colorer de fluo ce qui vient d'appraître en blanc. Refaire la transparence.


10. Menu Image>Recadrage automatique

11. Enregistrer. (Menu fichier>enregistrer sous) Utiliser de préférence le format .gif



Ces quelques manipulations permettent de monter une bibliothèque de meubles réutilisables à l'infini avec des modifications mineures pour s'adapter à chaque situation.


Citation:
Insérer un meuble dans un blason déjà existant (utilisation de Photofiltre)


1. Avoir le meuble en "transparent" et le blason auquel on veut le rajouter.




2. Sélectionner entièrement le meuble (menu Sélection>Tout sélectionner)



3. Annuler la transparence du blason




4. Le convertir en couleur RVB



5. Copier le meuble

6. Le coller sur le blason



7. Le déplacer et le redimensionner si nécessaire



8. Clic droit>Options de collage




9. Désactiver le lissage automatique.




10. Clic droit> valider le collage




11. Recommencer les étapes 5 à 10 autant que nécessaire.


12. Faire la transparence.




Citation:
Insertion d'une couronne (utilisation de Photofiltre)

1. Avoir le blason et la couronne qui va bien.




2. Agrandir la zone de travail du blason (environ 300 pixels de haut)

Image>Taille de la zone de travail




3. Sélectionner toute la couronne




4. Copier




5. Annuler transparence du blason.




6. Convertir en couleurs RVB




7. Coller




8. Bien centrer (aligner pierre du centre avec la pointe de l'écu).




9. Désactiver le lissage automatique.






10. Valider le collage.



11. Faire la transparence.



12. Recadrer l'image.




13. Tadam!




14. Il ne reste plus qu'à l'enregistrer. Menu Fichier> enregistrer sous (format .gif)



Citation:
Ecartèlement (Photofiltre encore et toujours)


1. Avoir les outils nécessaires à disposition.




2. Convertir la matrice "écartelé" en couleur RVB (non, je sais toujours pas ce que c'est)




3. Sélectionner la partie intéressante (c'est à dire sans la pointe de l'écu qui nous embêterait plsu qu'autre chose) du blason que l'on souhaite mettre en 1 (on peut faire dans l'ordre qu'on veut, ya rien d'obligé).




4. Copier




5. Coller sur la matrice.




6. Redimensionner et déplacer pour que ça entre pile dans la partie 1.


7. Désactiver le lissage automatique.






8. Valider le collage.




9. Vérifier que les angles sont comme il faut, les retoucher au besoin.
 (Idea Pour être sûr d'avoir la bonne couleur, utiliser l'outil Pipette)

10. Coller le même blason en 4.

 Exclamation Attention: Parties 3 et 4 sont plus petites que 1 et 2

Le redimensionner. Valider le collage.



11. Faire les finitions (pointe de l'écu notamment)


12. Faire la même chose en 2 et 3 avec l'autre blason.




13. Faire la transparence.





Si ça marche pas: on agrandit la zone de travail.


Puis on colorie avec le fluo les parties en blanc. Puis on recommence la transparence.




14. Recadrage automatique.


_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:07 (2018)    Sujet du message: Héraut

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chez l'indiscipliné Alizarine Index du Forum >>> Au Dragon Sucré >>> La salle de combat Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo